ACCOMPAGNER LA MUTATION EN FRANCE

La double démocratie Fondements transdiciplinaires Une sixième République

       

Après le classique clivage gauche / droite, l'élection d'Emmanuel Macron a révélé un nouveau clivage : social libéralisme de LREM  / souverainistes (un clivage en fait déjà opérationnel depuis longtemps à l'échelle des institutions européennes du fait de l'alliance gauche droite au sein du Parlement Européen).

L'évolution suivante peut être rétrograde, avec un retour au clivage gauche / droite de l'ancien monde ou bien persistance du clivage social libéralisme / souverainistes.

Elle peut être explosive du fait de la rupture majeure entre le peuple et les élites.

Il peut y avoir une montée en puissance de l'écologie, difficile à situer du fait de la fragmentation de la sphère écologique. Si l'on reste dans l'ancien monde, ce serait par exemple une alliance de l'écologie et du socialisme. Mais il peut apparaitre une nouvelle évolution : un mouvement en phase avec l'actuelle mutation, avec comme fondement la conjonction des opposés, en écho aux quatre structures familiales qui composent la France, et au processus d'individuation décrit par Jung. En référence aux travaux de Felix Guattari (« Les trois écologies »), on pourrait définir une écologie qui prendrait en compte différents systèmes interdépendants :

- l'échelle individuelle, comment chacun peut prendre en charge sa propre santé physique et psychique, avoir un comportement responsable envers l'environnement (en vertu d'une non séparabilité entre l'écologie extérieure et intérieure), prendre en compte l'ensemble de ses besoins, trouver enfin un équilibre entre l'orientation du désir vers l'extérieur (le matériel), et l'intérieur (l'individuation, les besoins existentiels)

- l'interaction entre les différents systèmes familiaux, qu'elle soit ancestrale comme en France ou en Europe, ou bien plus récente liée à l'immigration (comme par exemple les communautés japonaises ou chinoises en Amérique Latine)

- le social, qui concerne le rapport à l'autre, depuis le proche jusqu'à l'ensemble de l'humanité

- le politique, qui concerne une nouvelle forme d'organisation démocratique en écho à l'actuelle période de mutation et le principe de la conjonction des opposés (en particulier le nécessaire dialogue entre différentes visions portées par les différents systèmes familiaux), la double démocratie pouvant en représenter un modèle

- la préservation de l'environnement

Comment pourrait être porté une telle évolution ? La question de la pertinence des partis politiques se pose avec acuité dans ces temps où se creuse un fossé entre le peuple et les « élites politiques ». Penser le nouveau à partir de structures périmées n'est pas pertinent. On pourrait donc imaginer que cela passe par l'émergence d'un mouvement citoyen organisé sur un mode décentralisé, à partir d'une base locale. 
   

Retour au sommaire